Le tissu que je suis

Un matin pas si lointain, j’ai eu l’impression d’avoir retrouvé une pièce magnifique de tissu. Belle grande étoffe. Tissage délicat d’une grande envergure, remisé sans avoir encore  jamais vraiment servi… Oublié au fond d’une garde-robe, sur une tablette difficilement accessible. Revenue d’un grand voyage intérieur, de ceux qu’on dit  »initiatique » je retrouve la mémoire. Home sweet home. Une grand lessive s’imposait pour redonner tout son éclat et sa beauté d’origine à mon tissu. Le vent frais et le soleil auront fini le travail. J’en retrouve toute la douceur sous les doigts, les promesses d’habits magnifiques. Tout devenant possible quant à...