Ce qui m’a le plus touchée

touchéeDe la lecture du livre Mémoire d’Essénien que je faisais l’an dernier j’avais écrit ce texte pour résumer ce qui m’avait le plus touchée à ce moment.

Je suis à faire du ménage ce matin et en le relisant, j’ai eu envie de te le partager.

Une phrase dite à Simon : «  Une machine complexe perd ses rouages, sois donc simple, rejette tes cuirasses vaines et glacées. Fais-toi petit jusqu’à t’infiltrer dans les mailles du vent, fais-toi tout petit. » d’ Anne Givaudan et Daniel Meurois

Laisser aller tout ce qui empêche l’amour inconditionnel. Bouger en rythme avec l’Univers, être souple. Éliminer les rigidités en moi.

Je me sais guérisseure et je comprends que pour l’être, je dois me débarrasser  de tout ce qui m’entrave, me limite. De me délester de tout ce qui n’est pas mon essence pour devenir la servante que je souhaite être.

Humilité.

Besoin d’aller au plus profond, de descendre à l’intérieur  pour dégager. Mourir au jugement, aux croyances, à ce qui n’a plus raison d’être. Un grand ménage!

Pour naître à mon vrai moi, en résonance avec le divin. Que l’être d’Amour que je suis se déploie dans toute sa beauté, dans toute sa bonté, dans toute sa compassion. Alors là seulement je pourrai œuvrer selon le souhait de mon âme.

Simon dans le labyrinthe au Krmel, c’est aussi moi.

Qui es-tu?

Je me sens habitée par cette phrase. Aller me rencontrer sans complaisance.

Plus j’avance dans mon labyrinthe, plus je me vois, ose me  nommer et me reconnaître.

Pas toujours confortable.

Je comprends que chaque impasse a sa raison d’être; une invitation au dépassement.

Touchée oui, car comme Simon, je me sens comme une enfant qui touche du doigt, soulève un voile.

J’ai besoin aussi pour ce dépassement, cette reconnection d’assumer ma partie d’ombre.

Me pardonner.

Le maître dit plus loin de donner une volonté, donner des mains au cœur.

Je dis régulièrement en massage que mes mains sont la projection du cœur qui est la projection de Dieu.

Souvent durant un massage une grande vague d’Amour me traverse. Je sais être à la bonne place.

Le cœur est. S’abandonner en confiance à plus grand, taire le mental. Être pur Amour pour toucher les cœurs les plus durs, communiquer dans l’essentiel, l’essentiel.

En fait c’est la vibration d’Amour elle-même ressentie, la vérité reconnue qui m’ont le plus touchées dans cette lecture.

Me touche aussi la simplicité du message de Jésus. Il nous montre à trouver à l’intérieur de nous la maison de Dieu. A reconnaître qu’en chacun réside son royaume. À vivre en accord avec cet Amour, à Être.

Je réalise que Jésus ne cherchait pas à  »semer la bonne parole » comme je l’ai toujours entendu.

Son enseignement est tellement simple. Il ne nous montre pas le chemin, il est le chemin. Jamais il ne nous a demandé de suivre ce chemin, au contraire. Il nous invite plutôt à reconnaître que nous sommes tous le chemin.

Que de chemin en effet à parcourir avant de ce Grand Retour à Soi!

La beauté dans tout ça?

Le libre arbitre est toujours là.

Avec la possibilité de choisir.

Et que tous ces pas pas que tu choisis et qui te propulsent, t’amènent dans TON chemin

Avec tout mon amour,

Anik

 

One thought on “Ce qui m’a le plus touchée

  1. Wow. Great to find a post with such a clear mesgesa! Best regards

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *